Pas de tri en maternelle

 
Contact  

Pas encore 6 ans, mais déjà marqués comme « à Risque », voire « à Haut Risque » !
C'est ce qui guette les enfants de cinq ans qui n'obtiendront pas « le score » fixé par le dispositif national d'évaluation en maternelle que l'Éducation nationale s'apprête à imposer dans toutes les écoles.

Les enfants scolarisés en grande section seront testés par leur enseignant selon un protocole relevant d'ordinaire des médecins scolaires. Ils subiront ensuite une succession de séances d'entraînement formatées et passeront bitcoin crypto en fin d'année, dans un cadre inhabituel et stressant, plusieurs épreuves collectives et individuelles au format contestable.

Des enfants de cinq ou six ans, seront alors déclarés en échec avant même l'entrée au Cours Préparatoire, alors qu'à cet âge, quelques mois de plus ou de moins engendrent des différences de maturité importantes.

Professionnels de l'Éducation, parents, citoyens,

Nous refusons cet étiquetage des enfants. Nous dénonçons la confusion entre compétences scolaires et comportements qu'induisent certains items du protocole d'évaluation. Nous nous opposons à l'amalgame entre le médical et le pédagogique. Nous récusons une conception caricaturale des premiers apprentissages. Nous refusons la pression scolaire dès 5 ans.

Nous nous engageons pour que l'école maternelle reste un lieu épanouissant où chaque enfant peut vivre une première scolarité réussie.